ANgrywOmeNYMOUS


mercredi 13 novembre 2013

Delarue et Zemmour : Zéromacho contre sirop de macho (à la fraise)

La prostituée de luxe, une toute petite exception dans le monde de la prostitution. C Delarue (Zéromacho)

mercredi 13 novembre 2013
par  Amitié entre les peuples


La prostituée de luxe est une toute petite exception dans le monde de la prostitution.
Christian DELARUE - Zéromacho
« Anna, escort girl depuis deux ans, adresse une lettre ouverte aux abolitionnistes de la prostitution. Avec virulence, elle réclame le droit de disposer de son corps librement ».
C’est dans « Prostitution : je suis une »pute de luxe« , je préfère les »343 salauds« aux abolitionnistes » - le Plus
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/964590-prostitution-je-suis-une-pute-de-luxe-je-prefere-les-343-salauds-aux-abolitionnistes.html
Mais pourquoi ne pas dire le reste. Pourquoi ne dit-elle pas qu’elles sont 0,5 % à 2 % selon les pays mais que c’est d’elles que l’on parle lorsque l’on évoque la prostitution de grand confort, choisie, de luxe, « quand je veux, comme je veux », douche avant, douche après, champagne au frais.
Voilà ce qui fait fantasmer une large fraction des hommes sur la planète. Mais on est bien loin des horreurs de la prostitution ordinaire, de ses violences et de son racisme. Grosso modo, 99% de la prostitution constitue un véritable enfer sur terre, un enfer contre les femmes, à cause de la misère, de l’action des proxénètes et de celle des clients et parfois de la complicité des épouses des clients.
Sur cet écart lire :
FEMEN (1) : « L’Europe doit se défaire de sa vision romantique de la prostitution choisie. Ces situations existent certes, mais dans un infime pourcentage, et ne doivent pas servir d’excuse (facile et lâche) pour ignorer la souffrance de millions d’autres. Par ailleurs, ce sera faire preuve d’honnêteté que d’admettre que la prostitution n’est pas, la plupart du temps, exercée par des européennes. A Paris par exemple, les prostituées sont asiatiques à Belleville, ouest africaines à Barbès, slaves à Pigalle. La prostitution parisienne est exercée par des femmes pour assurer leur survie économique. Appelez ça un »choix« si vous le souhaitez, mais admettez qu’elles n’en ont pas tellement d’autres (ici la tautologie est nécessaire). »
http://www.huffingtonpost.fr/inna-schevchenko/penalisation-clients-prostitution_b_4082566.html?utm_hp_ref=prostitution
Collectif : "La prostitution, c’est un nombre incalculable et quotidien de pénétrations vaginales, anales, buccales non désirées. La question de la santé des personnes prostituées ne peut être posée si l’on refuse d’ouvrir les yeux sur cette réalité. L’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), dans son rapport sur la santé des personnes prostituées, alerte sur les divers et nombreux problèmes liés à l’exercice de la prostitution : maladies sexuellement transmissibles, addictions et pathologies liées à la précarité, problèmes gynécologiques, lésions secondaires consécutives à des violences…
in Ce sont les acheteurs de sexe qu’il faut pénaliser" http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/11/12/ce-sont-les-acheteurs-de-sexe-qu-il-faut-penalise_3512622_3232.html#no_mobile
Source :
http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/111113/la-prostituee-de-luxe-une-toute-petite-exception-dans-le-monde-de-la-prostitution



Beau texte de l'abolitionniste et membre de Zéromacho Christian Delarue qui profite de son passage sur terre pour travailler à une société plus humaine

et, ci-dessous, Zemmour, toutou de garde de la caste des visages roses (de contentement de soi) ainsi que signataire, bien sûr, des 3444443 = seulement 18 salauds (en fait), personnage aussi charmant qu'une fraise de dentiste.......






ou "fraise" qui donne de l'urticaire cueillie ici


Sinon, encore une lecture intéressante : un client de la prostitution devenu abolitionniste décrit son parcours, ici.
 Et ici encore un article pas mal.
Et ici très bon article + vidéo.
Ici, l'article "On n'a pas couché" dérangeait le bel ordonnancement de ma série sur les "beaux salauds", je l'ai donc placé ici. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire