ANgrywOmeNYMOUS


mardi 11 juin 2013

Non-lieu pour DSK, amende de 1000 euros avec sursis pour Orelsan et 8000 euros de récompense à Marcela Iacub pour avoir poignarder Nafissatou Diallo dans le dos

DSK non-lieu (comme c'est surprenant !)

Le perv échappe aux scandales de la MNEF, de la cassette Méry, du Sofitel, du Carlton... (et ce n'est sans doute pas fini).


Orelsan victime des méchantes féministes...ici.


Marcela Iacub récompensée.... ici


Extrait :
Pour justifier son choix (...) François Armanet [rédacteur en chef au Nouvel Observateur] souligne les qualités littéraires de roman de Marcela Iacub. «Le débat était le suivant: il y avait d'un côté la tentation de récompenser un livre de poésie en 2013 [la bonne blague !], et de l'autre la volonté de rappeler les qualités littéraires de Belle et bête, qui ont pu être éclipsées par la polémique accompagnant sa sortie» [à moins que ce ne soit l'inverse]. Les autres jurés sont également issus du monde des médias: Bayon, Sylvain Bourmeau [ancien directeur adjoint des Inrockuptibles], François Busnel [directeur de la rédaction de Lire], Clara Dupont-Monod [Clara et les chics livres sur France Inter], Guillaume Durand [Non Stop people], Alix Girod de L'Ain [antiféministe notoire trvaillant pour Elle], Marc Lambron [énarque, conseiller d'état, journaliste au Point et à Figaro Madame], Aude Lancelin [ancienne journaliste au Nouvel Observateur], Gilles Martin-Chauffier [rédacteur en chef à Paris-Match], Fabienne Pascaud [Télérama], Bertrand de Saint-Vincent (secrétaire général) [rédacteur en chef du Figaro] et Pierre Vavasseur [grand reporter au Parisien].


Petites précisions sur la composition du jury dit littéraire (un jury qui n'a rien à envier à  celui de Cannes) :

Elle et Paris-Match appartiennent au groupe Lagardère (famille Lagardère : 170e fortune de France)
Canalsat  (Non Stop People) à Vivendi (quel rapport il y a entre DSK et Vivendi ? Voir ici)
Le Nouvel Obs à Perdriel (les sanibroyeurs ; famille Perdriel : 277e fortune de France)
Le Figaro et Le Figaro Madame appartiennent à Serge Dassault (5e fortune de France)
Le Point à (Artémis-)Pinault
Télérama appartient au groupe Le Monde (Niel, Bergé, Pigasse) (Niel = 8e ou 12e fortune de France 8297e fortune mondiale) ; Bergé = 321e fortune de France ; Pigasse = ancien conseiller technique au cabinet de DSK).
Lire à Roularta Media Group repreneur du groupe Express-Expansion (avec les magazines des mêmes noms).
Les Inrockuptibles appartiennent à Mathieu Pigasse (voir à Télérama)
Le Parisien appartient au groupe Amaury (famille Amaury = 136e fortune de France)
France Inter appartient à l'État (= tous les copains de DSK).

Je ne vais pas rechercher le classement de la fortune de chacun de ces intéressants personnages qui adoube la nouvelle grande écrivaine qui assure que Nafissatou Diallo n'a pas été violée mais déjà on distingue là-derrière, Bergé et Pigasse, les milliardaires "de gauche" du réseau DSK.
Rappelons que La Belle et la Bête de Marcela Iacub est avant tout un conte qui fait la part belle à la bête. Il paraît que la bête est la part d'ombre de l'homme que les femmes sont censées tolérer si elles veulent épouser un prince ...
À Marcela Iacub, cette part d'ombre a rapporté 8000 euros. Ce n'est pas beaucoup mais que voulez-vous la concurrence est rude dans la prostitution ! Que ce soit celle d'en haut ou celle d'en bas !



(Source : cartographie des grands groupes)

On peut aussi lire :


Gazette d'@rrêt sur images, n° 178
DSK, tous complices ? Ses camarades de parti, les journalistes politiques, tous les initiés qui se chuchotaient en souriant les petits secrets si peu secrets du personnage, mais n'en soufflaient mot à l'extérieur ?
(...)
Pour ne rien arranger, ces mêmes journaux sont aujourd'hui aux mains d'hommes d'affaires et de milliardaires, les Perdriel, Dassault, Niel, Bergé, Pigasse. Ces milliardaires, comment établissent-ils (ou non) leur pouvoir sur les rédactions des journaux qu'ils contrôlent ? C'est le sujet de deux romans et d'un livre d'enquête récemment parus. Leurs auteurs sont sur le plateau de notre deuxième émission de la semaine. Si vous voulez tout savoir sur les milliardaires français et la presse, notre émission D@ns le texte est ici (3) (pour quelques jours, elle est disponible pour les non-abonnés. Profitez-en).

(...)

Daniel Schneidermann

Ici

8 commentaires:

  1. Bah, quand on voit les autres lauréats du prix, on peut douter qu'il ait la moindre valeur littéraire, il n'y a que des célébrités, et une "fille de".
    Ils peuvent bien s'autocongratuler les uns les autres, (ils ont inventé la cooptation pour prix littéraire) pontifier et se féliciter, leur croutes romanesques ne connaitront jamais la postérité.

    Personne ne se souviendra de cette pauvre Marcella ni de ses cochonneries.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr mais pour douter il faut (vouloir) voir un peu plus loin, hors le public moyen reçoit la nouvelle comme venant d'une instance suprême impartiale.
      Quant à attendre la mort de Marcella (pour connaître la véritable valeur de sa littérature), j'ai bien peur qu'elle ne devienne centenaire, chouchoutée comme elle est par ses potes milliardaires. Du coup, elle va nous survivre avec sa capacité de nuisance qu'elle ne laissera pas inemployée tout ce temps, bien entendu.

      Supprimer
  2. On n'est jamais si bien servi que par soi-même ou à défaut par les siens, ceux du même milieu, ceux de "la haute".
    Quand on pense que ce sont les mêmes qui ont assassiné la Grèce, qui détournent le fisc et nous prônent la rigueur pour le peuple "d'en bas" , on ne peut être qu'indignés et même plus.
    A ce (hors) sujet , hier soir (11 Juin) , une émission sur France2(Cash investigation) m'a réconcilié avec un certain journalisme qui ne fait pas dans la complaisance ni le lèche-bottes. Merci Elise Lucet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La corrélation entre le grand capitalisme et la violence contre les femmes est particulièrement bien illustrée par cette affaire ainsi que le fait que quelques femelles particulièrement aliénées tueraient père et mère pour y collaborer.
      Eh oui, ce n'est qu'une poignée de salauds mais ils sont particulièrement dangereux.
      Merci pour l'info concernant Elise Lucet (le contrepied de la collabo, tiens, justement !). J'ai lu un article de Daniel Schneidermann sur elle :
      http://www.rue89.com/2013/06/12/sil-y-a-elise-lucet-grecque-a-ete-viree-hier-soir-243237

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  5. Il y en a qui ne savent pas lire les signatures d'articles ... bon ben je supprime. Comme cela ils y regarderont à deux fois avant de se laisser aller ici comme dans un cabinet d'aisance.

    RépondreSupprimer