ANgrywOmeNYMOUS


lundi 4 novembre 2013

Concours de beauté II

Puisque les grandes gueules de l'antiabolitionnisme ne sont pas convaincus, je prend un autre exemple. Ci dessous en haut, l'abolitionniste et écrivain allemand de science-fiction Frank Schätzing (hmm, trop chou ; et puis la photo bleutée, ohlala !) et en bas : l'antiabolitionniste et écrivain franchouillard tendance baguette et béret Didier Goux. Là comme avec Jegoun et Patric Jean : y a pas photo (enfin, si) les abolitionnistes sont beaux et les antiabolitionnistes sont moches.
Frank Schatzing
Celui du bas et Jegoun se tiennent les couilles contre les "affreuses" féministes. Il faut dire qu'en affreuseté, ils y connaissent un rayon.

61 commentaires:

  1. :-)))
    Je n'arrête pas de rire
    Tu as tellement raison, il est grand temps de "sortir les couteaux"

    http://1libertaire.free.fr/Rochefort01.html

    mauvaise herbe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :D
      En plus, je le fais pas exprès ! Ils ont vraiment ces tronches !

      Supprimer
    2. Frank Schätzing ne pose pas toujours que sur des "photos bleutées ohlala" (heureusement) :
      http://www.google.fr/imgres?start=222&sa=X&hl=fr&biw=1440&bih=785&tbm=isch&tbnid=r7bH7MezaPPGGM:&imgrefurl=http://nahportrait.wordpress.com/tag/autor/&docid=AzaQagOJoPoxLM&imgurl=http://nahportrait.files.wordpress.com/2012/03/humboldtbox-schc3a4tzing-kronzucker-basic-082.jpg&w=1936&h=2592&ei=Ow1-UpH3G6O-0QXzhoCgDw&zoom=1&iact=hc&vpx=4&vpy=281&dur=1739&hovh=260&hovw=194&tx=63&ty=213&page=7&tbnh=146&tbnw=109&ndsp=41&ved=1t:429,r:38,s:200,i:118

      Supprimer
    3. Là tu as Frank Schätzing faisant de la pub pour les slips "Men". Vise ce corps de rêve....
      T'en es noir de jalousie, hein ?

      Supprimer
    4. http://www.genussmaenner.de/43.8135.0.0.1.0.phtml

      Supprimer
    5. Tout d'abord, je ne vous permets pas de me tutoyer. Nous n'avons pas gardé les gorets ensemble. Ensuite, en fait de corps de rêve, "rasé, huilé, photoshopé", n'étaient-ce pas vos propres paroles ? Enfin, noir de jalousie envers un vendeur de slips, permettez-moi de relativiser un brin... Du reste, la pub, ça pue : c'est le plus fidèle allié du capitalisme.

      Supprimer
    6. 1.Sorry mais les pleutres qui ne se donnent même pas la peine de prendre un pseudo (convenance principale du net) je les tutoie maintenant. Un pseudo pourrait trahir ta véritable identité ou quoi ? Et puis si c'est toi, Didi Goux, c'est juste pitoyable. Faut assumer de vouloir se taper des nymphettes "consentantes" grâce à son pognon quand on a une gueule pareil !
      2. Si Frank Schätzing est sollicité par les pubeux, c'est parce qu'il est beau. Ce que tu veux maintenant lui dénié. Il ne doit pas être beau parce que tu es moche, n'est-ce pas ? Donc IL FAUT qu'il soit moche. Impératif.
      Malheureusement Beigbeder, même photoshopé n'a pas un beau corps. Et aucun pubeux ne veut le voir en slip.
      Par contre, il y a plusieurs visuels de cette campagne avec Schätzing en slip. Beigbeder a voulu lui-même posé torse nu. Pour la même campagne "Lafayette" De Caunes a choisi de poser en tenue de marin.
      Quoi ? Alors quand c'est le corps d'un homme qui est utilisé pour le fric : "à bas la pub !" "A bas le capitalisme !" Mais quand c'est celui d'une femme c'est OK ? On la vend à la découpe et loue ses orifices. Pas de problème, c'est même "norme mâle" !
      C'est bien pourquoi que je MONTRE les corps. Soyez un peu chosifié, les antiabolitionnistes ! Égalité oblige. Je suggère même que les prosti-tueurs fassent un stage de "travailleur du sexe". Sucer des moches pendant un mois, par exemple. Des handicapés mentaux, tu sais, ceux-là qu'il faut bien qu'ils aient une "sexualité" les pauvres gars (les femmes, elles repasseront).

      Alors tu vois, là, Schätzing et Beigbeder n'enlèvent pas leur slip pour se faire niquer. D'ailleurs ce sont des mecs riches.
      Différence entre les deux : l'un est abolitionniste, l'autre un salaud et c'est lui qui le dit.

      Supprimer
    7. "La pub est un instrument de propagande."
      (Euterpe, http://angrywomenymous.blogspot.fr/2013/11/ceux-qui-soutiennent-les-pervers-iront.html?showComment=1384237293142#c4330308661928262843

      Supprimer
    8. Sauf si on y voit Frank Schätzing en slip, bien sûr !!!!!! :D
      D'autre part, je me suis gourée. La pub n'est pas pour les sous-vêtements "Men" mais "Mey" qui est une marque de sous-vêtements hommes aussi bien que femmes. Des femmes célèbres posaient aussi pour cette campagne mais à la différence des pubs de Goude (pour les galeries Lafayette) où l'homme est exalté et la femme sert d'aiguille de talon ou de pointe de ruban, les représentations étaient égalitaires et le slogan identique.
      Sur le plan de la propagande, on ne peut pas dire qu'il y avait sexisme.
      Mais vous n'y connaissez rien ni en pub ni en mentalité allemande (et en pas grand chose en général, j'en ai peur).

      Supprimer
    9. En somme, les couilles des méchants, on les coupe, et les couilles des gentils, on se caresse en les regardant...

      Supprimer
    10. Toucher tes couilles ? Non merci ! Même pas avec des pincettes !
      D'autre part, je ne connais pas de femmes qui se caressent en regardant...des couilles...sinon cela voudrait dire que l'on serait excitée par ta face de couille, Didi, mais ce n'est absolument pas le cas.

      Supprimer
  2. C'est de l'argumentation de fou! On a jamais fait plus con, bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon la beauté et la mocheté c'est "fou" ? Ce qui est non pas fou mais dégueulasse c'est que ces horribles veulent de belles filles sans être désirés.
      Et avec le levier du fric.
      Il faut dire que pour les désirer., il faut se lever de bonne heure !

      Supprimer
  3. Jusqu'où allez vous descendre ?
    C'est du jamais vu, ce que vous faites !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Où, descendue ? Je n'ai pas exhibé leur services trois pièces que je sache mais seulement leur chetron, hein !
      D'accord on pourrait confondre tant ils sont flappis.

      Supprimer
  4. Les pôv's michetons ils en sont résté à l'image des pinales de la gentille petite pute habillée en bleu marine et soquettes blanches qui suce de la bite de cureton au pensionnat des oiseaux ..... Ils ne connaissent pas la méchante pute au canif bien aiguisé et qui porte des chaussures blindées à coques d'acier . ça fait mal dans les roustons ce genre de coup de latte .... Un jour j'ai pété la guibole d'un micheton qui ne comprenait pas que je ne voulais pas baiser avec lui ..... Le pôv'mec a essayé de me choper , je lui ai pété une guibole d'un coup de latte dans le tibia ...... Alors aiguisez vos surins les filles ! ......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo Stéphanie ! Dommage que ce n'était que le tibia mais c'est déjà pas mal !;)

      Supprimer
  5. Stéphanie: savez vous si ce monsieur est un micheton ou pas? Euterpe pourquoi des attaques d'un niveau si bas?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais monsieur bas, si je publie ce faciès ici c'est qu'il en est un, de micheton, ou, du moins, en fut et, en tout cas, souhaite se conserver la possibilité de l'être encore.
      Demandez-lui et si vous ne savez rien fermez votre gueule.

      Supprimer
    2. Monsieur Bas ne connait rien à la marave visiblement .....
      Les coups bas c'est très efficaces , mec ! ...... Je vais pas me faire chier à essayer de placer un mawashi au micheton pour le calmer alors qu'un coup de latte dans le tibia est largement suffisant .......

      Supprimer
  6. Et ta frimousse à toi on pourrait la voir Euterpe ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben pour voir si ça confirme ta théorie sur le fait que ceux qui sont pour l'interdiction de la prostitution sont tous beaux (ou belles).

      Supprimer
    2. t'as pas capté que je fais un concours d'hommes vs immondices masculins ?

      Supprimer
    3. mais si tu tiens à savoir à quoi je ressemble : demande à Goux, il a ma photo.

      Supprimer
  7. Vu la tendance générale à juger de l'esprit des femmes au vu de leur apparence physique (et de la façon dont on suppose qu'elles en prennent soin ou non) je trouve ce post de bonne guerre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas ? ;)
      Je signale d'ailleurs que monsieur Goux ne s'est pas gêné pour me représenter dans un billet hargneux sous la forme d'une sorcière de Walt Disney attaquant un pauvre petit cuicui (lui, sans doute) et sur un autre billet, il a représenté une blogueuse qui lui déplaisait sous la forme d'un petit cochon sale.
      Moi je me contente de montrer sa photo.
      Rien de plus.
      Elle parle pour elle-même.

      Supprimer
  8. LeVertEstDansLeFruit5 novembre 2013 à 02:27

    Ce n'est pas de bonne guerre , mais de mauvais thons ..

    RépondreSupprimer
  9. ça me fait trop rire ces machos qui s'ignorent et qui sortent ce genre de phrase bidon : " Vous faites partie de ces féministes qui n'aiment pas les hommes ! Et c'est très mal ! " ........ Ils disent ça , comme si c'était un devoir pour une femme d'aimer les hommes ...... Mais , dans leur systéme patriarcale oui c'est un devoir , une obligation impérieuse ......
    Les machos ont abaissé les femmes au rang de putes , et ces mêmes machos se ramennent maintenant , la gueule enfarinée , pour déclarer qu'ils veulent aider les putes à redevenir des femmes respectables ......
    En faisant quoi ? .... En réglementant la prostitution ...... Femmes respectables ? c'est quoi ? ..... Autre chose que des masturbettes ? .... Autre chose que des vide-couilles pour michetons dans le besoin ? .......
    Mais oui ! bien sûr ! Des protectrices de l'ordre patriarcale établi , l'ordre de la Sainte famille , l'ordre du clan , l'ordre moral archaïque : Papa Maman Bébé , le triangle magique fusionnel ..... Les putes comme rempart de l'ordre établi ? comme rempart de l'ordre moral ? Oui , parce que Papa a des besoins comme se vider les couilles .... Mais Maman doit s'occuper de Bébé , de la cuisine , de la vaisselle et pleins d'autres conneries .... et en plus elle doit vider les couilles de Papa ..... Mais Maman est fatiguée , elle n'aime pas trop ça sucer , pomper le dard à Papa et Maman aime encore moins se faire tringler par Papa qui baise comme un lapin (pardon les lapins) ....... Alors la Sainte famille est en danger ...... MAIS ! il y a LA PUTAIN ! qui va sauver la famille car elle va sucer et pomper à la place de Maman ..... Et l'ordre de la famille , l'ordre moral sacré de la Sainte famille sera sauvé grace à la pute qui gagne ainsi ses galons de femme réspéctable ........ C . CUL . F . D .......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "ça me fait trop rire ces machos qui s'ignorent et qui sortent ce genre de phrase bidon : " Vous faites partie de ces féministes qui n'aiment pas les hommes ! Et c'est très mal ! " ........ Ils disent ça , comme si c'était un devoir pour une femme d'aimer les hommes ...... Mais , dans leur systéme patriarcale oui c'est un devoir , une obligation impérieuse ."


      Très bien résumé!

      Et pour le reste, oui la clientèle de la prostitution c'est aussi dégueulasse et vulgaire que ça

      Comme disait A Dworkin, quand on parle de prostitution il faut nommer les choses dans leur réalité

      Supprimer
  10. Avec des femmes comme vous pas étonnant qu'il y ait tant de mecs mariés qui aillent baiser avec des mecs en cachette... C'est les gays qui pompent vos maris qui ont les couilles pleines.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi ? C'est pas gentil de préférer les beaux aux moches ?

      Mais nous, on veut pas les enfermer dans un bordel et ne leur donner à bouffer qu'en échange de sexe.

      Ah ! Les fameuses "couilles pleines" t'as oublié de dire qu'elles vont exploser si elles sont pas pompées d'urgence !

      Tu avais raison de dire que tu n'étais pas vulgaire.
      Ce com' en est la preuve irréfutable.

      Supprimer
    2. Je m'adapte... Le mot couille vient du grec et est dans le dictionnaire depuis belle lurette...

      Supprimer
    3. ah je savais bien que tu commentais en suivant avec le doigt les lettres du dictionnaire.

      T'as le profil.

      Supprimer
    4. tu n'as que des réponses stupides de ce type?

      Supprimer
  11. LeVertEstDansLeFruit5 novembre 2013 à 04:48

    Ben oui, et Maman préfère sucer le compte de Papa, le pognon , ça elle avale!

    Une pute en cdi en quelque sorte..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Maman", "Papa"... t'as quel âge, toi ?

      Pourquoi les "Papa" de ce monde, blanc et hétéro, confisquent le pognon de la planète à eux tous seuls ?
      C'est pas du tout pour qu'on soit leurs domestiques, esclaves, putes, sans doute !
      Ils se gardent tout le pognon et pleurnichent que "la femme" elle serait "vénale". Car, ah non, ce n'est pas eux qui sont de sales égoistes avares et méchants !
      Mocheté, mocheté.
      La mocheté c'est cela et tous ces commentaires haineux, ce tombereau de fumier qui toi et tes potes déversent quand je dis la vérité.

      Supprimer
    2. Pour la haine et le fumier tu t'en charges....

      Supprimer
  12. Il y a aussi les clients, très décevants, comme en témoigne sur le lien suivant un homo, rejeté par sa famille et entraîné vers la prostitution, dernier recours pour survivre abandonné et en itinérance, ce parcours habituel des personnes prostituées :
    http://independentmetisse.wordpress.com/2013/10/25/gay-et-pour-labolition-du-systeme-prostitueur-et-la-penalisation-des-clients-pourquoi/
    Les clients prosti-tueurs sont moches aussi d'après ce témoignage.
    PS Bravo pour le commentateur qui traite les autres de "thons", cette insulte typiquement sexiste / spéciste, animalisant les femmes qui ne sont pas d'accord avec lui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont moches de l'intérieur pour commencer. Choisir les femmes comme dans un magasin de godasses et les acheter (ou pas car le client de la prostitution est juste pas appelé "violeur" parce qu'il paie mais il payerait pas ce serait la même chose) part d'une idée répugnante qu'il a dans le cerveau(/ventre/bite/coeur, je ne sais pas où elle loge).
      Alors cette laideur se voit sur le visage, forcément. Toute la personne dégage quelque chose de laid.
      Inversement les personnes douces et aimantes qui respectent les autres dégagent quelque chose qui met en joie, qui séduit et donne envie d'être aimé d'eux.
      Plus ces types dégueus ont des pensées dégueus plus leur aspect est répugnant.

      Supprimer
    2. Je pensais au départ que vous faisiez de l'humour en assimilant les anti-abolitionnistes à des moches sur la base de deux photos moisies... mais en fait non !
      Alors voilà, Mme Euterpe, moi (et je ne suis pas le seul) je trouve les Roms très moches. Est-ce que pour eux ça vient aussi de la laideur intérieure ? Sinon, comment reconnaitre le père de Léonarda d'un homme qui voudrait se taper une pute ? Vous voyez la c... de votre raisonnement sur le faciès ? Et je suis sûr que vous vous dites de gauche !
      Sinon je vous conseille la lecture de "Et on tuera tous les affreux" de Boris Vian, qui décrit un magnifique projet de société dans lequel vous vous reconnaitrez.

      Supprimer
    3. Vous vous trouvez les non-francais pauvres et basanés moches. C'est à dire que vous êtes un nazi. Aucun rapport avec moi.
      Je ne dis pas en voyant un moche : il est antiabolitionniste. Je dis que les antiabolitionnistes sont moches !
      De par leur mochitude dus à leur connerie (ou plutôt couillerie) la plupart du temps, ils n'accèdent pas sans payer à de belles filles au beau corps car elles se détournent de ces mochetés répugnantes. Donc ils veulent les violer. Or il y a moyen de violer en toute légalité par la prostitution en échange d'argent.
      Ce que veulent les antiabolitionnistes c'est violer des beautés.

      Exemple Pascal Bruckner qui a écrit "Les voleurs de beauté".
      Dans son histoire, il a enlevé le sexe, il n'y a que des filles enfermés à vie parce qu'elles sont trop belles, ce qui agressent les "héros" de son roman. Elles doivent disparaître.

      C'est la mentalité prosti-tueur. Si je ne peux avoir les belles filles, qu'elles crèvent. Mais il y a un autre moyen, c'est les appauvrir pour qu'elles soient obligées de sucer des queues pour bouffer.
      Ce n'est pas "Et on tuera tous les affreux", l'histoire. C'est "Et on tueras toutes les belles".
      Il ne faut pas inverser, tout le temps.
      Tous les temps les salopards dans votre genre, inversent.
      Les violeurs et les assassins sont des victimes. Les femmes sont vénales,etc...

      Maintenant si vous pouviez dégager ce serait bien car je n'aime pas les nazis.
      Néanmoins vous êtes la preuve que les antiabolitionnistes sont non seulement des mochetés mais pour des fachos d'extrême-droite.
      Cela dit, on le savait déjà.

      Supprimer
    4. Quant aux photos elles ne sont pas pourries. Il y a un mec vachement beau qui a signé l'appel à l'abolition de la prostitution en Europe et un très repoussant d'aspect qui veut conserver son droit de violer légalement.
      Tout est dit en deux images.

      Supprimer
    5. Le salopard nazi dégoulinant de haine envers les femmes que je suis (au passage, je vous défie de trouver le moindre mot sexiste ou en faveur de la prostitution sur mon blog) aime la littérature. Il ne répondra donc que sur ce point : dans le livre de Vian, il est question de tuer tous les moches, hommes et femmes. Mais quand on a une vision hémiplégique de la réalité, on saute des mots je pense.
      Allez, bisous, je suis sûr qu'avec plus de bisous vous iriez mieux (et arrêteriez de voir des nazis prosti-tueurs salopards dans le moindre commentateur qui s'en prend uniquement à votre raisonnement).
      Adieu

      Supprimer
    6. Non, si vous "dégoulinez de haine" c'est envers les Roms, apparemment, et d'après votre commentaire ! Une minorité persécutée et exterminée en partie par les nazis.
      Super.
      Pour le reste je vous explique ce qu'est un prosti-tueur puisque vous semblez ne pas le savoir.
      Je connais le livre de Vian et si vous me lisiez attentivement vous comprendriez que la comparaison que vous faites avec mon propos n'est pas adéquate.
      La prostitution est à comparer avec "Les voleurs de beauté" de Pascal Bruckner.
      Si je montre des affreux, la question n'est pas de les tuer, mais d'empêcher qu'ils tuent des beautés sous prétexte qu'elles ne voudraient jamais d'eux sans y être contrainte absolument.

      Mais je sens que je perds mon temps à vous expliquer quelque chose dont vous vous foutez.
      Pourvu que vous ayez l'air malin à vos propres yeux, et que vous arriviez à me faire passer pour une cloche, c'est tout ce qui compte.

      Il y a plein de mecs comme vous, apparemment, dès qu'on aborde les prosti-tueurs sous l'angle de leur physique ou l'aspect physique des mecs, certains pètent une durite.

      Supprimer
  13. LeVertEstDansLeFruit5 novembre 2013 à 11:50


    Ah, ben le blanc hetero qui doit payer pour qu'elles s'en voient de toutes les couleurs ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as rien compris : c'est le MOCHE blanc hétéro qui VEUT VIOLER légalement.

      Supprimer
    2. C'est la face de couille boursouflée sans yeux avec des cratères lunaires, un gouatre et des moustaches en poils de balai de chiottes qui veut troncher une pauvre parce qu'il a des thunes mais il a pas envie que l'état taxe la viande de femme à la source.

      Bon, je sais pas si tu as pigé avec tes deux neurones.

      Supprimer
    3. LeVertEstDansLeFruit5 novembre 2013 à 12:52

      Blanc hetero ne vient pas en premier de ma part dans le fil. Tu as un probleme autre que les miens ..

      Supprimer
    4. Ah bon, si ne me trouve pas plus d'un problème et que tu estimes pour ta part en avoir plusieurs, c'est bon alors T'es sur la voie de la guérison, là. La guérison commence toujours par la reconnaissance de ces problèmes.

      Supprimer
    5. Whaouh ! Impressionnantes, ces petites gonzesses ! Avec leurs chapelets de "bites-couilles-glands", elles t'éructent un de ces catéchismes de l'hystérie phallophobe ! Faut le lire pour le croire !
      Mais y a un truc qui me chiffonne, malgré tout, au delà du premier quart d'heure de rire... L'argument du beau / laid, quand même, c'est estomaquant. Le coup de la beauté morale qui transparaît sur le visage... la noirceur de l'âme qui explose sur la figure en mille petites pustules poilues... Me dites pas que vous y croyez vraiment, dur comme fer ? C'est juste une provoc', comme ça, un plan marketing ? J'aurais tendance à le croire, quand même, ne serait-ce que parce que vous avez constaté que ça marche, la preuve : tous les moustiques et les mouches du web déboulent (moi compris), les bons, les méchants, les beaux, les laids, les cons et les malins, attirés par la lumière de votre néon super chelou ! Bien joué, ma foi ! Seulement, ça va être un peu difficile à assumer sur le long terme... Parce que des gentils laids comme des culs, y en a un petit paquet... et puis des méchants à gueule d'ange, itou... On pourrait démontrer exactement le contraire de ce que vous affirmez, avec la même ridicule assurance. Question de choix des photos ! Et puis, vous avez pensé à la peine que vous allez faire à tous les pauvres mochetons qui ne rentrent pas dans votre configuration ? Sachant que l'humanité compte beaucoup plus de boudins (mâles ou femelles, peu importe) que de beautés, comment envisagez-vous le partage axiologique du monde ?

      Supprimer
    6. D'abord nous ne sommes pas des "petites gonzesses" mais des femmes, je ne suis pas très sûre que vous soyez capable de saisir la nuance, mais passons. Et s'il est question de "bite-couilles-gland", ici, c'est juste du à la conjoncture actuelle puisqu'une clique de mâles blancs riches particulièrement machos et vindicatifs qui placent ces parties-là de leur corps (bite-couilles-gland) au centre de l'univers nous cassent très fort les ovaires. Leurs (vos) couilles nous bouchent le paysage. On en a assez que vous les posiez sur la table, les glissez dans notre potage et nous les exhibiez partout où nous passons. Parce que voyez-vous, mon petit gonze, nous, on tente comme on peut de profiter de l'existence mais cette forêt de couilles qui ballottent sous nos nez en permanence nous en empêchent. Or il se trouve qu'il y a des hommes très différents de vous et qui voient dans l'Autre (je sais pas si vous savez ce que veut dire "l'Autre") autre chose qu'un vide-couilles, un pompe-couilles ou un adorateur de vos couilles (en or).
      Je ne sais pas si vous voyez.
      Sans doute pas.
      Ces hommes sont d'abord beaux parce que leur esprit n'est pas celui de branleurs qui confisquent l'existence pour se branler dessus, la noyer dans leur sperme et nous emmerder mais ils sont beaux parce qu'altruistes.
      Mais je suppose que pour vous "altruiste" c'est déjà un nom qui évoque sa bonne soeur de base et vous voilà brandissant l'étendard anti "ordre moral", votre slogan chéri avec lequel vous pensez pouvoir continuer à vous autoriser de nous balancer vos organes à tout boutde de champ dans la gueule. Le cynisme, l'exigence de niquer quand vous voulez où vous voulez et qui vous voulez est votre philosophie et vous n'en avez pas d'autre.
      Le fric est là pour ouvrir toutes les portes, tous les vagins, tous les anus et toutes les bouches.
      Il se trouve qu'il y a des hommes pour qui le fric sert à défendre une cause favorable à la vie et cela parce que, vous savez quoi ? il y a une vie en dehors de vos couilles.
      Donc je présente des abolitionnistes et ils ont un autre aura que les pro-vidange de couilles contre billets de banque dans le cul de pauvresses qui n'en peuvent plus. Ils n'ont pas l'oeil torve, ni le sourire grimacant ni la peau luisante des types à mauvaise conscience qui la noie dans l'alcool ou la coke et "éructent" comme vous dites leur chant de "liberté", c'est à dire la leur uniquement.
      Vous, vous séparez le monde en "boudins" et en "gueules d'ange", c'est bien. On sent déjà l'habitude de diviser les gens en baisables/non baisables rien dans cette formulation. Moi, je ne vois que des salauds d'un côté (et qui le revendiquent bruyamment) et des gens doux, bienveillants et beaux non pas en raison d'une grâce naturelle (un peu aussi) mais d'un bel esprit, un beau mental qui s'étalent sur le visage quels qu'en soient les traits.
      Car, pour comprendre ce que sont vraiment la beauté et la mocheté, il faut commencer par sortir les doigts de son slip. Il en a qui n'en sont plus capables.

      Supprimer
    7. Merci, chère et vigilante Euterpe, de m'avoir répondu de façon si circonstanciée. Jusqu'à la fin de votre premier paragraphe, j'ai cru que je pourrais raisonnablement (et rationnellement) vous suivre, même si j'ai senti un léger — oh, très léger — agacement poindre dans votre ton dès la troisième ou quatrième phrase. Je vois malgré tout que vous avez cédé à vos démons familiers, et que vous êtes repartie comme la fusée antimachiste que vous êtes dans le sperme, les couilles et les vagins. Parfois, j'ai l'impression troublante d'entendre un petit enfant hurlant des insanités pour le plaisir de voir la gueule que feront les adultes...
      Deux choses, tout de même : 1) je ne vois pas ce qui vous permet d'affirmer que je cherche à vous, comment dites-vous... ah oui, à vous "balancer mes organes à tout bout de champ dans la gueule". Certes, je suis entré en contradiction avec certains de vos propos, mais je ne crois pas avoir placé ma critique sur cet axe. Mon principal reproche à vous faire concernait essentiellement cette fameuse dichotomie "beau / laid", que vous avez érigée en machine de combat... et que vous avez le culot de me reprocher ! Alors là ! mort de rire ! (Mais si, vous savez bien : "Vous, vous séparez le monde en "boudins" et en "gueules d'ange", c'est bien. On sent déjà l'habitude de diviser les gens en baisables/non baisables rien dans cette formulation." (je cite l'Euterpe dans le texte, inénarrable). Et ce qui est drôle, c'est que vous continuez dans votre magnifique manichéisme en séparant le monde, cette fois, en salauds / gens doux : ô admirable simplicité de l'Euterpe bouillonnante ! on en pleurerait de joie ! Adieu, complexités de l'âme humaine! Balayées, les demi-teintes ! Exit, les atermoiements de l'incertitude ! les doux, par ici, les salauds, par là, nom de Dieu ! je veux voir qu'une tête ! le premier fils de pute (euh non, pardon) le premier enfant de salaud qui bouge, c'est deux coups de rangers dans les roubignoles, reçu ? J'vais vous apprendre la bienveillance, moi, tas d'fumiers ! j'en ai maté des plus durs que vous, des manches à couilles ! (Mince alors, c'est contagieux, vot'truc...)
      2) Puisque vous n'avez pas daigné répondre à ma première question, dans mon post précédent, souffrez que je vous en pose une seconde : avez-vous prévu de nous présenter un petit comparatif esthético-moral avec les photos de l'Abbé Pierre (l'ami des faibles, moche comme un pou) et Hugh Grant (beau comme un dieu, le salopard qui se fait tutoyer le baigneur dans sa bagnole par une, euh, une damnée de la terre) ?

      Supprimer
    8. Il est évident qu'en homme habitué aux éjaculats faciales sur meuf (dépourvue de pouvoir et de fric, précisons) juste parce que c'est une meuf, vous ne dérogez pas ici à vos habitudes.
      Vous éludez soigneusement le sujet du pouvoir et du fric d'ailleurs, en revenant toujours sur le beau et le moche que vous êtes incapable de percevoir dans mon propos comme ce qu'il est à savoir une allégorie de la différence qu'il y a entre un couillard qui veut "sa" pute, sa chose, son objet à utiliser pour ses "besoins" genre PQ, et qui de ce fait est d'emblée moche, qu'il se fasse ou pas lifter deux fois par semaine ou/et se fasse appliquer des cellules de foetus (ou de je ne sais quoi, je ne connais pas ces pratiques) sur la tronche pour rester "beau" (car il croit que l'apparence du beau EST le beau) et un homme qui veut que cela cesse.
      A savoir : un ABOLITIONNISTE.
      Me donner comme exemple, l'abbé Pierre,montre bien que c'est bien VOUS qui partagez le monde en deux : d'un côté les curetons/bonnes soeurs ces paragons de morale de l'autre les soi-disant "hédonistes" c'est à dire ceux qui adorent jouir de la misère des autres comme les petits barons de l'ancien régime qui allaient trousser c-à-d violer les servantes sur le bord des fossés pour rigoler.
      Oh pardon. Quand on est riche et puissant, on ne viole pas, madame, on est "libertain", c'est pas pareil.
      L'abbé Pierre est mort et pas sûr du tout qu'il eut été abolitionniste. D'ailleurs j'ai pas entendu beaucoup de curetons célèbres et encore en vie se prononcer contre les 343 pauvres types.
      Quant à Hugh Grant, il n'a signé aucun manifeste dégueulasse, que je sache.
      Il y a une certaine différence entre "allez aux putes" et décider de revendiquer cela comme un "droit", voire de vouloir quasi l'ajouter à la notre très exemplaire déclaration des droits de l'homme (oui l'homme, bien sûr, la pute n'en est pas "un" d'homme).
      Pour ce qui du sens de la nuance et de la complexité des choses, manque de bol, c'est vous qui en manquez salement et vos raisonnements binaires curetons vs hédonistes est complètement déconnectée de la réalité.
      Il se trouve et je n'y peux rien qu'il y a des abolitionnistes et des "salauds" = dichotomie.

      Elle n'existerait pas si il n'y avait pas de pauvres demeurés qui veulent imposer au monde l'existence d'un contingent de femelles à leur disposition et ne voulaient pas rouvrir les camp de concentration pour prostitués qu'ils veulent encore appeller pudiquement "maisons closes".
      Alors oui, il y a forcément des salauds et des gens doux dans cette histoire. Des gens qui se prononcent CONTRE et des gens qui signent POUR.
      Merci de ne pas m'en faire porter le chapeau avec cette hargne de petit baron que vous mettez à le retournez contre moi.

      Il y a deux camps. Je ne les ai pas imaginé. Alors libre à vous de nier cela comme tout ce que vous niez d'autre pour ne pas mettre carte sur table et dire ce que vous voulez exactement. Mais si le maintien du service vide-couilles pour nantis désoeuvrés est votre combat, vous ne gagnerez pas.

      Supprimer
    9. Vous avez rétabli l'ancien régime et nous, nous le remettrons à bas. Nous sommes nombreux et nombreuses et vous ne nous arrêterez pas.
      Et si ma méthode mocheté/beauté ne marchait pas, vous ne seriez pas venu ici.
      Cela ne sert à rien d'exposer des faits à des gens comme vous. Il faut vous traiter de moches parce que vous l'êtes, moches.
      Point barre.

      Supprimer
    10. Vous êtes pugnace ? Moi aussi, ça tombe bien. J'aimerais, si vous n'y voyez pas d'inconvénients, et avant que vous ne me lanciez à nouveau une bonne vieille bordée d'injures à la figure, reprendre point par point vos assertions, qui ont le mérite d'être plutôt rigolotes... si, si, je vous assure, votre méchante humeur est plutôt joyeuse, dans le fond. En tout cas, moi, elle me fait l'effet d'un coup de gnôle. Alors :
      "Il est évident qu'en homme habitué aux éjaculats faciales sur meuf (dépourvue de pouvoir et de fric, précisons) juste parce que c'est une meuf, vous ne dérogez pas ici à vos habitudes." Là, il me faut vous indiquer que votre capacité à cerner les pratiques sexuelles de vos interlocuteurs n'est pas toujours très efficiente. Mais bon, je comprends que vous n'ayez pas le temps de finasser, vous avez du pain sur la planche, avec tous les envoyeurs de foutre en liberté qui courent dans les rues le sexe en l'air.
      "Vous éludez soigneusement le sujet du pouvoir et du fric d'ailleurs" : là, vous marquez un point, en effet, ce n'est pas ce qui a motivé mon intervention en ces lieux : à vrai dire, la seule chose qui m'a frappé, moi, dans vos diatribes, c'est un procédé rhétorique tellement foireux que ça pourrait bien devenir un cas d'école : rendez-vous compte, Euterpe ma mie, votre prose un jour peut-être passée au crible des meilleurs exégètes !
      "en revenant toujours sur le beau et le moche que vous êtes incapable de percevoir dans mon propos comme ce qu'il est à savoir une allégorie de la différence qu'il y a entre un couillard qui veut "sa" pute, sa chose, son objet à utiliser pour ses "besoins" genre PQ" : Aaaaah.... c'était donc ça ! c'était une allégorie ! Sot de moi-même, de ne pas avoir senti cela ! C'est vrai, comme un bélier en rut, j'ai foncé la tête la première dans le panneau de toutes ces alléchantes photos allégoriques, avec tous les commentaires au premier degré allégorique qui les accompagnaient. Ça m'apprendra à penser moins vite que ma queue, tiens.
      "car il croit que l'apparence du beau EST le beau" : Ben, oui, moi je veux bien, elle est belle, cette phrase, elle est profonde, et tout, mais c'est quand même bien vous qui avez basé votre système binaire de comparaison sur l'apparence, non ? Tenez, ce qui serait instructif, ce serait de faire vos commentaires sur la gueule des gens à l'aveugle : vous savez, un blind test ? Alors, celui-là ? Un gros couillard malsain, ou un mignon agneau ABOLITIONNISTE ? Et celui-là ? Une saloperie de blogueur droitard onaniste, ou un gentil ami de la cause féministe à la peau douce et au regard plein de reflets de coucher de soleil ? Evidemment, quand on n'a pas le CV du monsieur sous les yeux, c'est un exercice plus périlleux...
      "Me donner comme exemple, l'abbé Pierre,montre bien que c'est bien VOUS qui partagez le monde en deux : d'un côté les curetons/bonnes soeurs ces paragons de morale" : Bon, je savais bien qu'en citant celui-là, je provoquerais une petite poussée de fièvre. Ben, je sais pas, moi... Albert Jacquard, ça vous irait ? Disons Albert jacquard, alors, avec sa jolie petite figure de crapaud, qu'est-ce que vous en dites ? Je suis sûr qu'il était abolitionniste à fond les manettes, l'Albert. Allez, chiche, soyez sport, mettez-le nous en photo dans le camp des gentils !
      "D'ailleurs j'ai pas entendu beaucoup de curetons célèbres et encore en vie se prononcer contre les 343 pauvres types." : Encore une fois, très chère, je dois humblement reconnaître que vous avez raison. ça me fait penser, tiens, qu'on n'a pas entendu les imams, non plus, ni les rabbins.

      Supprimer
    11. (Suite, excusez-moi, mon texte est long)..................
      "Il y a une certaine différence entre "allez aux putes" et décider de revendiquer cela comme un "droit", voire de vouloir quasi l'ajouter à la notre très exemplaire déclaration des droits de l'homme (oui l'homme, bien sûr, la pute n'en est pas "un" d'homme)." : Eh ben, vous voyez, quand vous voulez, vous y arrivez parfaitement, à établir des nuances ! Mais, bon, c'est du boulot, hein, j'ai ramé pour en arriver là. Enfin ça en valait la peine, je regrette pas.
      "vos raisonnements binaires curetons vs hédonistes est complètement déconnectée de la réalité" : oh, mais je n'y tiens pas plus que ça, moi, aux curetons, non plus qu'aux hédonistes... D'ailleurs, c'est vous qui vous êtes empressée de coller ces étiquettes, pas moi. C'est un peu insuffisant pour définir un homme, ça, "cureton", "hédoniste", ne pensez-vous pas ? Des curetons, il y en a de toutes les sortes (il y en a même qui sont morts aux putes, si, si), et des hédonistes aussi, c'est très ouvert comme catégorie... Vous-même l'êtes sûrement quelque peu, hédoniste, me trompé-je ?
      "Merci de ne pas m'en faire porter le chapeau avec cette hargne de petit baron que vous mettez à le retournez contre moi." : non, non, je ne suis pas hargneux. C'est étonnant, parce que vous reprochez à de nombreux intervenants des défauts que l'on n'aurait aucun mal à vous appliquer. Chacun pourra constater, dans les nombreuses réponses que vous apportez aux uns et aux autres (vous n'êtes pas avare, je vous le reconnais), que vous vous montrez parfaitement hargneuse, et même d'une rare violence (oui, oui, je sais, c'est parce que les queutards ne comprennent rien).
      "si ma méthode mocheté/beauté ne marchait pas, vous ne seriez pas venu ici." : c'est bien ce que je vous ai dit dans mon post précédent : c'est une méthode, un plan marketing, ça marche, c'est efficace... Mais ça n'empêche pas que sur le plan intellectuel, c'est complètement crétin (c'est même cette crétinerie revendiquée qui vous sert de produit d'appel).
      "Cela ne sert à rien d'exposer des faits à des gens comme vous. Il faut vous traiter de moches parce que vous l'êtes, moches." : Des faits ? Il y avait des faits ? Pas vu la queue d'un.
      "Point barre." : Vous finissez un peu petit bras, je trouve. Mais je ne vous en tiens pas rigueur, parce que vous avez beaucoup donné de vous-même, en y mettant beaucoup d'énergie, à défaut de beaucoup de lumières.

      Supprimer
    12. J'aime bien votre propension à me citer des morts quand je parle de vivants, moi, à spéculer sur ce qu'aurait dit un abbé Pierre ou un Albert Jacquard qui ne sont plus là pour venir vous contredire. Ils étaient moches et ils auraient signé...LOL Cela ne vous coûte pas cher de l'affirmer.
      Prudent ,certes, mais hors propros, du coup.
      Vous nêtes pas physionomiste (ni portraitiste) sinon vous aurriez depuis longtemps remarqué que la régularité des traits d'une personne ne suffit pas à en faire une beauté. C'est pour cela que je parle de l'expression (torve et minable des michetons). Mais quand on n'a que sa bite dans le viseur....
      Vous croyez m'apprendre ce qu'est un cureton ^^...désolée mais il y a le journal pour ca et des curetons qui fourent leur bite dans la gueule de leurs ouailles mineurs á ce qu'on a pu y lire ces derniers temps. Vous n'avez pas l'air au courant du présent. Alors là encore si vous vivez au passé, ce n'est pas de ma faute.
      Vous ne voulez pas vous faire qualifier de hargneux mais je remarque que vous ne dites rien à propos de "petit baron".
      Moi hargneuse ? Oui très même ! Les têtes de noeud, on en a tellement ras le bol, vous ne pouvez pas savoir !
      Quant à ma "violence" qui n'est que de l'agressivité, que je revendique sans problème, d'ailleurs, elle restera toujours très en deca de celle de tous ces déguelasses qui disent "quand j'ai envie de tirer un coup, j'ai envie de tirer un coup et fermez-là. Si il n'y a pas de pute, ce sera une chèvre, si ce n'est pas une chévre ce sera un handicapé mental, si ce n'est pas un handicapé mental ce sera un gosse, on s'en fout. A coté des salopards, des violeurs et des branleurs qui signent des manifestes de merde, je suis un ange de douceur quant à moi. Je suis un ANGE. Une agnelle, Une poussinettte !
      Alors pour ce qui est du "plan marketing", pareil. Je trouve que le mien ne sera jamais aussi crétin que le coup du manifeste des 343 salauds (bien vu maintenant on peut vous cracher à la gueule, si ca c'est pas crétin comme plan !).
      Pour les faits, j'ai traduit sur ce blog des pages et des pages sur les ravages catastrophiques de la légalisation de la prostitution en Allemagne, les bienfaits de la loi suédoise, relayer des témoignages et des vidéos en veux-tu en voilà mais vous n'en avez pas vu la queue.
      Bien, bien.
      La queue.
      C'est vous qui le dites.
      Vous prouvez juste à quel point j'ai raison.

      Sur ce, bonsoir.

      Supprimer
  14. Chère Euterpe vous vous enfoncez de plus en plus....Vous êtes lamentable...

    RépondreSupprimer
  15. C'est quoi ton problème avec les couilles, les kikis? T'as pas de kiki dans ta vie, personne ne veut de toi?

    RépondreSupprimer
  16. Salut les Frères Couill'sulmans ! Vous ne vous reposez donc jamais ?

    RépondreSupprimer