ANgrywOmeNYMOUS


mardi 5 novembre 2013

Les anti-abolitionnistes, ces mochetés IV


Beau comme l'étudiant en agronomie et membre de Zéromacho, Hans Broich-Wuttke, fils de l'acteur allemand Martin Wuttke.

Hideux comme l'antiabolitionniste Basile de Koch, signataire du manifeste des 343 salauds : peau grasse et acnéique de bouffeur de cadavre, couperose et yeux hépatiques d'alcoolo = tout pour plaire.


Basile de Koch: Les deux frères règlent leurs comptes par voie de presse
Après les juxtapositions révélatrices des beautés et des mochetés I, II et III, on voit avec la n°IV que le prosti-tueur est tout bonnement vomitif tandis que l'abolitionniste a carrément la super classe.

61 commentaires:

  1. Je voudrais bien voir à quoi tu ressembles. Aussi hystérique ça doit laisser des traces...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autant de haine et de frustration pour me suivre de billet en billet et m'insulter parce que ca te troue trop le cul que des hommes
      ne VEULENT PAS violer de pauvre filles pour de l'argent et voudrait bien que ce soit enfin interdit aux dégueulasses dans ton genre !
      Tu vois, la différence entre toi et eux, c'est qu'ils ne feraient jamais ce que tu fais : allez insulter tous les jours quelqu'inconnu.e sur un blog par détestation jalouse et pour revendiquer le droit de foutre sa bite où ils veulent quand ils veulent comme tu prétends le faire. Ils sont utiles à la société, eux, contrairement à une bouse comme toi.
      Dégage, tu pues !

      Supprimer
  2. Le type qui vient ici cracher sa hargne pour défendre ses minables biteries ose qualifier ses interlocutrices d'hystériques
    Le proxo connait-il seulement l'origine du mot hystérie ?

    Bref, pour celles et ceux qui ne l'aurait pas encore vu cette excellente intervention de Mme Lise Tamm, procureure au parquet de Stockholm
    à l'occasion de la commission spéciale prostitution :


    http://videos.assemblee-nationale.fr/video.4835.commission-speciale-prostitution--mme-lise-tamm-procureure-au-parquet-de-stockholm-5-novembre-2013

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. merci beaucoup, mauvaise herbe !
      Je suis en train de l'écouter. C'est passionnant.

      Supprimer
  4. Je suis moi-même un fervent abolitionniste, mais là, très franchement, c'est du grand n'importe quoi. Vous salissez la cause.
    Ou alors vous travaillez carrément pour le camp adverse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, c'est cela, un "fervent abolitionniste", mon cul.

      Supprimer
    2. Et pourquoi donc, je vous prie ? On ne peut être abolitionniste qu'à votre manière ? C'est à dire de façon grossière et contre-productive ? Vous êtes tout simplement folle à lier, ma pauvre.

      Supprimer
    3. C'est les bitards comme toi qui sont grossiers et insultants.
      Les bitards, ils sont reconnaissables au fait qu'ils viennent juste éjaculer de la merde par ici quand je dévoile leur sale gueule.
      Sur mes articles abolitionnistes habituels, ils viennent pas révéler leur grande "ferveur".
      Conclusion : tu es un gros bitard à la couille et si tu pouvais dégager ce serait pas dommage.

      Supprimer
    4. Ah oui, tiens, le niveau monte. Vous êtes un vrai festival, en somme.

      Je ne viens évidemment jamais chez vous, et je comprends pourquoi. C'est seulement à cause de Didier Goux qui vous a placée en tête de sa liste de blogs. Il a eu raison : on en découvre plus sur la réalité de la bêtise féministe en lisant trois lignes de vos commentaires qu'en parcourant dix mille livres.

      Vous avez visiblement un problème à l'égard des bites et des couilles, et je crois que vous n'avez rien compris à l'idée d'abolition de la prostitution. La prostitution, pauvre imbécile que vous êtes, n'est pas la marque de la domination masculine, puisqu'elle concerne également les hommes. La prostitution n'est rien d'autre qu'une forme d'esclavage. On a l'impression que vous auriez défendu la cause de l'abolition de l'esclavage, jadis, mais seulement pour les femmes...

      Ce qui est certain, c'est qu'avec vous, la cause des proxos et des hommes à putes ne risque pas grand-chose.

      Vous mélangez tout.

      Vous avez bien le droit de préférer brouter des chattes, mais la haine fanatique de la bite n'en reste pas moins un symptôme de dérangement mental. Ce n'est pas en détestant la nature qu'on la dépasse. C'est en la sublimant.

      Méditez cela, jeune psychopathe. Et inutile de me remercier, la première consultation est gratuite.

      Supprimer
    5. Ouhlala ! La mocheté qui pique sa crise ! Il vient sauver l'honneur perdu de Superugly Didier Goux!

      Tordant !

      Supprimer
    6. "essayer" de sauver l'honneur, en fait ! Mais c'est mort, là.

      Supprimer
  5. "La prostitution, pauvre imbécile que vous êtes, n'est pas la marque de la domination masculine, puisqu'elle concerne également les hommes"

    Imposteur !

    Et dites-nous l'expert qui ose traiter ses interlocutrices d'imbéciles alors qu'il enfile niaiserie sur niaiserie sur le sujet, qui sont les clients des hommes prostitués (qui représente moins de 10% de la prostitution) ?

    99% des consommateurs de prostitution sont des hommes!
    Que les prostituées soient des femmes ou des hommes
    Les hommes dans la prostitution sont féminisés, traités comme des femmes.

    Alors la posture de l'abolitionniste éclairé, à d'autres

    Pour le reste j'préfère m'abstenir j'vais être grossière LOL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes sûr que tout va bien ? Quand un homme paie un autre homme il le traite comme une femme ?

      Avec une logique pareille, pauvre imbécile que vous vous acharnez à être, vous devez sans doute penser que si je mets une baffe à un mec c'est qu'en réalité je le traite en femme...

      Pour vous il est clair que les esclaves mâles des caraïbes ou d'Algérie étaient en fait considérés comme des femmes, et d'ailleurs les maîtres s'amusaient à les mettre enceints, c'est bien connu...

      Votre vision de l'homosexualité, soit dit en passant, est digne des clichés les plus éculés, si j'ose dire (les pédés aiment les femmes, puisque quand ils payent des hommes ils les traitent en fait en femmes...)
      En outre vous ne semblez pas avoir connaissance du phénomène des gigolos. Mais non voyons, des femmes traitant des hommes comme des esclaves, ce n'est pas possible...

      Je résume votre pensée : "quand un homme est maltraité c'est qu'il est traité en femme, donc seules les femmes sont des victimes".

      Vous êtes incapable de comprendre que le combat à mener n'est pas un combat pour les femmes, mais pour les humains, pour le respect de l'humanité des hommes et des femmes. En tenant absolument à croire que seules les femmes sont maltraitées vous êtes donc dans une défense catégorielle et dégueulasse, et vous instrumentalisez la prostitution pour défendre votre cause féministe régressive.

      C'est pour cela, entre autres, qu'elle n'évolue pas, votre cause, vers plus de liberté et de respect. Les insultes systématiquement sexistes de ce blog ("bitards", etc.) témoignent assez de votre enfermement mental dans les catégories du sexe, catégories que vous ne faites que reconduire en les inversant.

      Vous êtes tout aussi incapables de comprendre la réalité de la prostitution que la réalité de l'esclavage. Vous ne comprenez pas que si le mâle seul est coupable, alors il ne l'est pas vraiment. C'est dans sa nature, croyez-vous, de mal se comporter avec les femmes. Mais on n'est pas responsable de sa nature !

      En n'imaginant pas que les femmes puissent être aussi dégueulasses que les hommes (ce que vous prouvez pourtant abondamment) vous vous enfermez vous-mêmes dans la position de la victime inexorable, un peu comme ces Africains qui pleurent encore contre les méchants esclavagistes et qui s'étonnent que leur pays ne décolle pas. Ils ne comprennent pas, eux non plus, que ce n'est pas en pleurant qu'on fait avancer les choses.

      Arrêtez de vous monter mutuellement la tête, Mesdames, et songez que vous n'avez plus l'excuse des femmes de jadis auxquelles on évitait d'apprendre à lire. Aujourd'hui, si vous êtes de pauvres connes, c'est uniquement de votre faute...

      Supprimer
    2. Va distribuer tes injonctions et tes ordres ailleurs, ton avis est nul, il démontre une ignorance crasse du débat et des enjeux en plus de ça vous vous payer le luxe d'être raciste !
      Ce sont toujours les plus stupide et humainement ratés qui se permettent de donner des leçons condescendantes à la terre entière.
      "Les cons ça ose tout c'est même à ça qu'on les reconnait"
      Prenez vos conseils et enfoncez les dans votre fondement.
      Bien cordialement une féministe qui aime les hommes séduisant et pas les vieux dégueulasses qui ont besoin de payer pour se faire sucer.

      Supprimer
    3. Trop la flemme de commenter votre pavé indigeste, mais juste, vous devriez un peu vous renseigner sur la réalité de la prostitution, vous seriez plus crédible.
      Quant à votre procès en homophobie juste LOL

      Les transexuelles constituent la grande majorité de la prostitution masculine, on se demande bien pourquoi

      J'arrête là vous êtes décidément trop lacunaire sur le sujet, pas envie de perdre du temps à pallier vos insuffisances

      A part lancer des anathèmes neuneus faciles et tellement décalés avec la réalité de la prostitution vous vous montrez incapable d'avancer un seul argument, nous avons bien compris que vous défendiez vos prérogatives mâles avec des airs de ne pas y toucher, jusqu'à oser nier la réalité du système pattriarcal.
      Allez jouer les humanistes ailleurs, vous n'êtes pas crédible


      Quelques chiffres pour chahuter un peu vos fantasmes sur l'égalité :

      1 femme est violée toutes les 10 mn en France (imaginez dans le monde)
      1 femme meurt tous les deux jours victime de violence conjugale
      La majorité des emplois sous-payés, sous-qualifiés sont occupés par des femmes
      Plus de 95 % des richesses mondiales sont détenues par des hommes
      Les femmes sont payées en moyenne 20 à 25% de moins que leurs collègues masculins à compétences égales
      Etc etc


      Supprimer
    4. Je pense qu'Euterpe a eu raison de faire ses articles provocateurs car ils ont le mérite de faire tomber les masques des machos de tous poils qui se retrouvent unis dans la même haine misogyne archaïque et dans le même déni de leurs violences primaires ..... C'est passionnant à observer ce déferlement de rage morbide , même de la part de blogueurs plutôt timorés d'habitude ..... Rien que pour cela ces articles sont nécessaires au féminisme : pour cette magnifique collection de réflexions machiste sorties tout droit du fond de la haine la plus archaïque ...... On sent leurs envies de viols et de meurtres ...... On voit les reflexes de leur volonté de punir la femme pécheresse ...... On comprend mieux de quel fond abjecte peuvent venir des lois comme la lapidation , le buché et autres tortures imposées aux femmes par les hommes depuis dés millénaires ........

      Supprimer
    5. Quand on tente de changer quelque chose, il y a toujours une violente résistance mais il ne faut pas se laisser impressionner.
      Le jour où la loi passe ces petits merdeux vont être les premiers à clamer qu'ils ont toujours été d'accord avec cette nouvelle loi.
      Eux antiabolitionnistes ? Jamais !
      Ce sont de grands champions de la dénégation.

      Supprimer
  6. @ "Marco Polo" l'abolitionniste de mes deux narines, la droite et la gauche : approche-toi, un peu que que je te prennes par le devant de ton paletot avec mes 1,90 m au garrot de lesbienne camionneur qui lèche des chattes et que je te parles entre quatre z-yeux et n'ai pas peur. Bien, comme ca, ouais... je te mordrais pas avec mon dentier de fer, tremble pas comme ca. Ah bon c'est mon piercing à l'arcade sourcilière qui t'impressionne ? Je vais pas te bouffer, pauv' minable.
    Tu as peur pour tes couilles que je serre de mon poing orné de bagues à tête de mort ? Ah mais ca c'est juste pour que tu la fermes cinq minutes et que tu écoutes (arrête de rigoler Hans, si tu me lis, je ne peux plus me concentrer, merde :))). Bon, reprenons, lamentable mauviette. Écoute bien : un abolitionniste digne de ce nom ne s'appelle pas "Marco Polo" ou "Le petit chaperon route", "Turandot" ou "BMW 235" mais il a un vrai blaze vérifiable avec une vraie photo vérifiable qui va avec le blaze et il a SIGNÉ avec ce blaze vérifiable quelque part publiquement pour toute la société qu'elle sache qu'il est un VRAI abolitionniste pas un fumiste dans ton genre. Bouge pas, andouille, j'ai pas fini : alors soit tu nous déballes le nom du sublime abolitionniste signataire qui se cache derrière ton pseudo de merde ou bien tu gicles à coup de DocMartens dans le cul par la porte vitrée, que tu te souviendras longtemps de la garniture à pointes de fer des godasses de la lesbienne camionneur qui lèche des chattes au lieu de s'intéresser au fond de ton slip marronnasse qui schlingue le pas propre.
    Maintenant, décanille avant que je m'énerve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euterpe...

      En grande forme :-)))))))

      Je n'arrête pas de rire

      (t'es super sexy en lesbienne camionneur, je craque ;-)

      Supprimer
  7. Hé bien voilà, je suis devenu une star, ici.
    Rien ne vaut un vrai mâle pour faire mouiller les féministes, hein les filles ?
    Que feriez-vous sans nous...
    Et en plus ça chasse en meute.

    Le vrai drame pour vous, Mesdames, c'est de comprendre que les femmes n'ont pas aboli l'esclavage et qu'elles n'aboliront pas la prostitution. Secouez-vous vraiment au lieu de faire les malines. Passez des concours difficiles, inventez des choses, méritez le prix Nobel, bossez un peu, quoi.

    Tant que les féministes ne comprendront pas que c'est aux femmes de faire quelque chose, au lieu de toujours demander aux hommes d'en faire un peu moins, elles joueront un mauvais tour aux femmes et rendront un fier service aux machos.

    Au plaisir, Mesdames.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On dirait le minus de dessins animés qui aboie de loin en faisant des gestes obscènes pour se convaincre qu'il n'est pas une lamentable mauviette.

      L'"abolitionniste" a avoué à sa facon de minable qu'il était aussi abolitionniste que les balayettes de chiotte qui lui servent de modèles à savoir Didier Goux et Nicolas Jegoun.

      Va changer de froc, le grand inventeur et prix Nobel ! Trois meufs lui causent et il fait dedans !

      Néanmoins, ca pue nettement moins déjà.

      @ mauvaise herbe : et il est tellement couille qu'il a même pas capté ma sublime créativité. Ahlala cette mâlitude ! Elle n'en a plus pour longtemps, heureusement !

      Supprimer
    2. "cete mâlitde" je veux dire : les clients de prostitution bien entendu.
      Ouais j'me sens assez bien en lesbienne camonnieur aussi, je dois dire :))))

      Supprimer
  8. @Euterpe, Stéphanie, Mauvaise herbe ,
    En voila un qui se prend pour LE grand aventurier du XXIème, mesdames tremblez!.
    Lui au moins il sait parler aux femmes :)
    Je me marre car il a enfilé toute la panoplie du parfait macho, celui qui sait tout , qui sait comment le monde tourne, qui apprendrait à ses parents à faire des enfants....
    Vous savez celui qui - avec beaucoup de ces petits copains génies -traitait sans doute Ségolène Royal de nunuche tout en portant aux nues le petit agité du bocal.
    Celui qui fait partie de ceux qui n'ont sans doute jamais rien fait mais qui reprennent à leur compte les exploits des autres, celui qui crie "on a gagné" , "ils ont perdu" selon le résultat du match de foot...
    Bref, pas besoin de décrire tout l'attirail ( c'est le cas de le dire) pour s'apercevoir que ce "môssieur" n'est qu'une boule de haine.qui vient sur un blog tenu par une femme déverser son fiel à défaut d'autre chose.

    Selon lui les femmes ne feraient rien pour que ça change , mais lorsqu'elles dénoncent haut et fort ce qui devrait évoluer , lorsqu'elles "osent" ( les imprudentes) donner leurs arguments alors c'est la Bérézina , il voit tout en rouge et même pinard et saucisson , Faut surtout rien changer, on ne vous aidera pas, démerdez vous.

    On est quand même très loin très très loin des insultes subtiles d'Euterpe qui me font toujours beaucoup rire et pourtant jusqu'à preuve du contraire je suis un homme et je ne me sens à aucun moment concerné.
    Il suffit juste d'avoir un peu de jugeote, mais peut-être aussi un peu de culture ( aie mes chevilles) pour s'apercevoir que derrière cette façade de camionneuse ( :) ) se cache une personne sensible. Encore faut-il là aussi savoir chercher Mais dans ces milieux-là, mesdames, on ne cherche pas, on trouve ....surtout à qui parler! Lol et relol
    Bon courage à toutes les trois et bonnes crises de rire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gerard

      :-)...

      Rien à ajouter

      Supprimer
  9. @ Gérard : bien vu. Je me suis aussi dit : c'est le mec qui comprend que le cinéma du plus fort. Il faut donc la lui jouer bien virilos, le langage qu'il capte, et s'il veut du camionneur, je lui en donne, sinon il va continuer à goguenarder sans interruption comme un lapin Duracell qui fait le même bruit agacant pendant des heures en tournant en rond sur lui-même.
    Ces types ne nous écoutent pas et ne nous respectent pas, ils ne respectent que la violence. C'est pour cela que pour eux la violence de la prostitution ce n'est pas un problème. Ils aiment tellement les rapports de force violents qu'ils ne s'imaginent même pas qu'il puisse exister autre chose d'intéressant.
    Ils ne peuvent même pas apprécier la vie en dehors de la violence.

    RépondreSupprimer
  10. Monsieur Elie Arié dans un de ses textes s'obstine à vouloir confondre abolition et prohibition de la prostitution .... Il mélange dans son texte la lutte contre le proxénétisme avec la lutte contre le tabagisme et les drogues ..... Enfin tout ça pour dénoncer le retour de l'ordre moral .....
    Mais c'est la prostitution qui protége l'ordre moral du patriarcat , pas son abolition ..... En effet la prostitution protége la Sainte Famille bourgeoise qui ne fonctionne pas en réalité puisque s'y accumulent les frustrations et les violences de toutes sortes ..... Oui ! alors la prostitution est là pour secourir l'ordre moral de la Sainte Famille . Pour protéger cette institution bourgeoise de la sexualité en la rejetant à l'exterieur , loin vers des lieux réservés au vice ...... Saint Augustin était pour la prostitution justement pour cela : pour protéger la Sainte Famille de la tentation sexuelle en rejetant la sexualité vers un ailleurs inavouhable mais bien controlé , bien clos ..... Dans la maison bourgeoise , lieu sacré , c'est la place de la Sainte Famille qui se reproduit avec chasteté dans le devoir et l'ordre moral ...... Dans la maison close , lieu maudit , c'est la place du vice sexuel que l'Homme soumis à ses pulsions va se soulager ..... Pour ensuite regagner son Saint foyer bénit par la religion et la société bourgeoise et l'ordre moral règne ainsi ......
    Donc vouloir abolir la prostitution cela menace l'ordre moral bourgeois ...... Ce sont les pro prostitution qui défendent l'ordre moral .... Ce ne sont pas les abolitionnistes ......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suite de ma reflexion : En fait je pense que c'est cela qui rapproche des gens de la Gôche (cette gôche anti féministe) de la droite raciste la plus misogyne : C'est la volonté de deffendre l'ordre moral de la famille bourgeoise en réglementant la prostitution ..... Parce que la prostitution leur ai indispensable ..... La prostituée , en vidant les couilles des maris et des fils de famille soumis à la tentation , va ainsi protégé la gentille petite famille qui va continuer à fonctionner et à produire toujours plus d'ordre moral ........ Mais bien sûr tous ces "braves gens" prétendent vouloir protéger les prostituées en réglementant la prostitution ..... En fait ce qu'ils veulent protéger c'est leur systéme prostitueur car ils veulent de la pute propre , indemne de maladies , non pas dans l'interet des prostituées mais pour leur petite santé , pour leurs petites bites et pour ne pas transmettre de maladies honteuse à Bobonne à la maison ..... Parce que les putes ne sont que de urinoirs pour eux .....

      Supprimer
    2. Elie Arié ne fait qu'écrire pour se lire lui-même. Il ne faut pas lui répondre, il n'a aucune limite.

      Il n'écrit d'ailleurs que pour ADMIRER SON HALLUCINANTE INTELLIGENCE DE GÉNIE !

      Il ne faut pas lui répondre. Il est à la retraite et n'a que cela à foutre.
      Traîner sur les blogs à la recherche de l'innocent.e qui va pas avoir le réflexe de lui dire comme à vieux gâteux qui se parle à lui-même :
      oui oui pépé, au lit maintenant.
      C'est tout ce qu'il comprend. Et encore.

      Supprimer
  11. Il dit "ordre moral" parce qu'il a remarqué que ca énervait.
    Alors il va faire que le répéter.

    Il est seul et s'emmerde donc emmerde les autres.

    Il n'y a aucune occupation qui l'intéresse en dehors de répéter "ordre moral", "ordre moral", "ordre moral" comme un disque rayé.

    Faire le disque rayé c'est pas fatiguant et ca provoque immanquablement quelqu'un.e. Tout ce qu'il aime !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc "Elie le rayé" et "Paco Molo" c'est le même micheton si j'en crois je com ' moisi d'en dessous .....

      Supprimer
  12. N'empêche que j'ai mis l'ambiance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as juste prouvé qu'on ne peut pas vous respecter, que vous ne comprenez rien en dehors de la violence et donc, qu'il est urgent d'émettre une loi contre vous.

      Quand vous ne pouvez plus avancer à visage découvert vous vous faites passer pour l'un des nôtres pour recommencer à tenter de nous forcer au silence.
      Il n'y a pas à être loyal envers vous.
      Il est inutile de discuter avec vous.
      Pour vous tous les moyens sont bons, des plus malhonnêtes jusqu'au crime.
      C'est pour cela que nous allons appuyer de toutes nos forces pour qu'il y ait une loi.
      Et comme tu peux voir nous ne sommes pas que des femmes.
      Gérard, à la différence de toi, est un VRAI abolitionniste, il a SIGNÉ, lui,
      J'en ai eu confirmation en haut lieu (ce qui n'est pas le cas d'un certain Alex qui avait prétendu sur mon blog avoir signé).
      Et ces hommes, rien qu'à leur tête on voit qu'ils vous sont infiniment supérieurs.

      Et si la loi ne passe pas nous sortirons les couteaux comme le disait mauvaise herbe. Nous avons suffisamment conscience de nous-mêmes pour ne plus accepter la tyrannie des salauds en tous genres.

      Des salauds qui osent se revendiquer aujourd'hui haut et fort "salauds".

      Nous sortirons les couteaux et ce sera la guerre civile comme aux USA pour l'abolition de l'esclavage.
      Nous n'avons pas la force brutale mais nous sommes plus intelligents et beaux que vous. Et vous ne nous imposerez plus votre mocheté.
      Il y a un nazi sur un autre billet qui insiste pour me parler du livre de Boris Vian "Et on tuera tous les affreux".
      Non, ce livre ne nous représente pas.
      Dans ce livre, il est ENCORE QUESTION de fanstasmer sur la facon dont des ultramoches peuvent avoir accès au corps de très belles femmes.
      Vian imagine donc un monde où les femmes n'éprouveraient plus aucune attirance envers les hommes beaux parce qu'il n'y aurait plus que cela. A la fin du roman, des affreux débarquent et elles leur sautent dessus, Encore un fantasme d'affreux.
      La domination des mâles blancs c'est d'abord la domination des affreux.

      Supprimer
    2. Ce Maquereau poltron est quand même un sacré "clown". Mettre de "l'ambiance" sur un blog où on traite de féminisme et de prostitution , il faut quand même oser. Mais il est vrai qu'il y en a qui se contentent de peu .
      Il est la preuve accablante qu'Internet peut permettre le meilleur mais aussi le pire, que les menteurs et les crâneurs y sont légion, que le sordide est devenu une denrée à la mode pour petits cons en mal de sensations...
      Pour la simple et bonne raison qu'ils s'emmerdent et qu'ils n'ont qu'une seule activité, aller parasiter tout ce qui bouge , aller faire les coucous dans le nid des autres, aller essayer de tuer dans l'oeuf tout ce qui permettrait d'évoluer. Car ils voudraient que le monde leur ressemble puisqu'ils se prennent pour des modèles, c'est à dire inactif , glauque et violent. Certainement des inconditionnels de ces jeux vidéo où on tue les ennemis virtuels par paquets de cent .
      Mais ici ce sont des personnes bien réelles, avec du répondant et surtout un cerveau, pas un simple petit pois fripé et c'est donc beaucoup moins simple que dans le virtuel parce que là c'est la vraie vie!
      Oui j'ai réellement signé le manifeste comme plus de 2000 hommes dans 51 pays différents Je reconnais que c'est bien peu comparé aux 3 milliards d'hommes dans le monde mais ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières. Quand la moitié de la planète mâle refuse de reconnaître que l'autre moitié lui est égale, 2000 c'est déjà ça .
      D'ailleurs ça ne s'arrête pas à la signature d'un manifeste . C'est aussi et surtout dans la vie de tous les jours que ça se vit et que le combat se mène. Beaucoup d'hommes commencent à comprendre et à oser défendre la condition féminine. J'en connais pas mal autour de moi , même si pour l'instant ils ne veulent pas signer car malheureusement ils sont toujours victimes des nihilistes qui pensent que rien ne sert à rien .( Il y en a d'ailleurs de "beaux" spécimen sur ce blog )

      Heureusement que la terre n'est pas peuplée que de brutes épaisses, de preneurs d'otages, de machos sanguinaires , de gourous pervers et de donneurs de leçons virtuels et prétentieux. .

      Supprimer
  13. Je me demandais à quel moment les petits collabos frétillants allaient débarquer. Eh bien voilà, c'est fait, et c'est m'sieur Gérard qui endosse la panoplie ! Ça va mieux, mon Gégé ? On est content d'avoir fait sa petite génuflexion devant ces dames ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention Gérard ! vous êtes un traître, un collabo ! L'épuration d'après-guerre vous guette ! :)

      Car Goux c'est le Jean Moulin des "parties fines" ! Le Robin des Bois (un peu ventripotent quand même) de la gaudriole tarifée !
      Réservons-lui une place au Panthéon ! Gloire à cet homme qui sait défendre les bonnes valeurs bien crapoteuses !

      @ D.Goux : Vous n'avez toujours pas honte ?

      Supprimer
    2. Non, non, pas la moindre honte. Je fais des efforts méritoires, mais pour l'instant, rien à faire. Mais je compte bien poursuivre cette lutte sans merci contre moi-même et le bon sens, rassurez-vous.

      Je m'aurai, un jour, je m'aurai !

      Quant à Gégé, le goudron et les plumes sont déjà prêts…

      Supprimer
    3. C'est pour emmerder les salauds de prostitueurs que vous maintenez en activité le vérificateur de mots ?

      Supprimer
    4. De goudron et de plumes, c'est vous qui en êtes enduit, à l'heure actuelle.

      Quant à votre lutte "contre" le bon sens de Super-Dupont à baguette et béret.... ouais... en tout cas, pour ce qui est du vérificateur de mots, ce blog est déjà assez trollé par toute votre bande de casse-ovaires nazillonesques (version royaliste). Aucune envie ni de vous ni de leur dérouler le tapis rouge.

      Supprimer
  14. @ Gérard : il y a encore les 2566 signataires (relevé le 4.11.13) de l'appel du magazine féministe Emma pour l'abolition de la prostitution dont j'ai publié certains portraits ici comme ceux de Frank Schätzing, Hannes Jaenicke et Ranga Yogeshwar.
    Et puis diverses pétitions qui circulent avec de 300 à 3000 signataires suivant les cas. Ca fait quand même du monde !

    RépondreSupprimer
  15. Oui, je suis quand même allé faire un petit tour sur votre blog monsieur Goux. En effet ça vole très très haut. Alors comme ça quand on défend quelques valeurs qui ne sont pas les vôtres on est forcément un collabo?

    Parce que faire en sorte que le monde ne soit plus dans les mains ( si je puis dire) des seuls hommes ce serait forcément mal ?
    Je vous ferais remarquer en passant (ça fait quand même un certain temps et même un temps certain que je fréquente ce blog très intéressant) que le terme "frétillant" n'est pas tout à fait ce qui convient à 65 balais. Merci quand même de me rajeunir un peu , venant de vous je n'en demandais pas tant.
    Et puis le coup de la "panoplie" c'est déjà fait . Vous faiblissez mon cher Didier, vous faiblissez. (vous permettez que je vous appelle Didier, je n'ai pas trouvé de diminutif adéquat..Didi, Didou...?)

    RépondreSupprimer
  16. Goux l'affreux qui ose venir insulter ceux qui comme "Gérard" refusent de bêler avec lui. Le pleutre s'indigne, il se sent tellement minable devant l'audace de Gérard qui ose défier les lois viriles du groupe.
    Comme disait je n'sais plus qui "la masculinité se construit sur la dégradation, la destruction des femmes"
    Gérard ose se désolidariser de cette confrérie de bitards attardés qui en traitant ce dernier de collabo montre bien la guerre qu'ils entendent continuer de mener contre les femmes

    A l'instar d'un Zemmour, ce Goux est tellement répugnant, petit, minable
    qu'il a besoin de mépriser et d'inférioriser les femmes pour se sentir au moins supérieur à la moitié de l'humanité

    Comme disait Virginia Woolf :

    “Les femmes ont pendant des siècles servi aux hommes de miroirs, elles possédaient le pouvoir magique et délicieux de réfléchir une image de l’homme deux fois plus grande que nature.”
    1929 - Virginia Woolf - Une chambre à soi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne m'indigne nullement : je me gausse, je ris, je me tire-bouchonne !

      Sinon, vous avez raison sur toute la ligne, et Gégé est proprement admirable.

      (Il sera tondu quand même, le moment venu, mais bon.)

      Supprimer
    2. Didi se tire-bouchonne... quelle vision obscène ! Je veux même pas y penser.

      Supprimer
  17. Insulter et menacer ! Car la pègre hurle à la vengeance.

    Ils sont vraiment pitoyables de pitoyables...

    @ mauvaise herbe : il y a un super article de Gérard Biard dans Charlie-Hebdo sur ces enfoirés. Très bien envoyé dans lag'.

    RépondreSupprimer
  18. @Mauvaise herbe, merci mais ne vous inquiétez pas, je suis blindé, Lorsqu'on ne choisit pas de rester dans le camp des dégonflés qui chassent en meute, on s'attend forcément à prendre des coups.

    Et contrairement à eux je sais pourquoi j'ai choisi un camp plus qu'un autre. Ce n'est même pas de l'audace ou pour faire le malin c'est juste parce que la vie m'a fait comprendre ce qu'étaient nos sociétés hyper-masculinisées.
    J'ai donc choisi la vie plutôt que la haine, de ne jamais hurler avec les loups, et d'abord d'écouter ce que "l'autre" a à dire et les plus nombreuses ce sont les femmes.
    Vous remarquerez qu'il y a une constante chez ceux qui détestent les féministes,chez les anti-abolitionnistes de tous crins, ils sont le plus souvent racistes et donc sûrs de leurs bons droits. Et comme ils ont épuisé le sujet sur leur détestation des immigrés , ils se rabattent donc sur leurs proies préférées, les femmes qui leur résistent!

    Ces hommes ( et ces femmes malheureusement aussi) ont décidé que la "nature" des choses c'est celle qui les arrange, que les hommes sont forcément forts et intelligents et les femmes sont faibles et bêtes, que c'est donc normal que leur reviennent les tâches les plus ingrates, qu'elles ne doivent surtout pas se rebeller sous peine de se voir châtier verbalement ici mais physiquement dans certaines familles ou dans certains groupes;

    C'est vrai que j'ai changé de pseudo, ce n'est un secret pour personne, tout au moins pour ceux et celles qui ont l'habitude de fréquenter ce blog mais mon engagement ne date pas d'aujourd'hui.

    J'ai réellement pris conscience que l'homme est un loup ..pour les femmes lorsque j'ai appris qu'une de mes filles avait été violée par un de ces sinistres pervers...et encore plus après qu'elle se soit suicidée.

    C'est là que j'ai côtoyé beaucoup de ces femmes cassées par la vie, des ex-prostituées aussi parce que le sexe masculin s'est donné le pouvoir ad vitam aeternam de vie et de mort sur le sexe féminin.

    Alors vous pensez que leurs petites manoeuvres débiles d'intimidation et leurs plaisanteries à 2 balles me passent largement au-dessus de la tête.

    @Euterpe, merci pour les précisions,ça prouve au moins que la prise de conscience poursuit doucement mais surement son chemin.

    RépondreSupprimer
  19. Il est tellement engagé, notre Gégé, tellement "dans la lutte", qu'il n'ose même pas signer ses délires de son nom, c'est dire son grand courage : avec des défenseurs de cet acabit, les femmes sont mal barrées, je vous le dis !

    Sinon : « J'ai choisi la vie plutôt que la haine », suffit à marquer la bouillie intellectuelle qui vous sort par les narines. La haine n'est pas opposable à la vie, elle en fait partie. Tout comme l'amour, d'ailleurs. Ou les coquillettes au jambon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Petite manoeuvre pas très subtile pour envoyer tes nervis lui casser la gueule.
      Avec des salopards comme toi, on s'y attend tout de suite.

      Ta clique de criminels d'extrême-droite qui polluent ce blog (un millier de visite quotidienne en provenance du blog de l'amiral Woland depuis que j'ai démarré cette série) attendent déjà d'avoir ses coordonnées ou quoi ?
      On te putréfie, toit, ta coquillette au jambon (c'est ta femme que tu appelles comme ça ?) et tes amours prostitutionnelles !

      Supprimer
    2. J'vous cause pas, j'cause au Gégé…

      Supprimer
    3. Ben voila, c'est exactement la réaction que j'attendais. Toute en subtilité, comme d'habitude.
      Non je ne suis pas un intellectuel comme vous . J'ai fait un hiatus (qui en dit peut-être long) , OK , je reconnais. Il aurait fallu que j'écrive l'amour plutôt que la haine , Et alors, c'est là-dessus que vous jugez, sur un mot , le fond vous n'en avez rien à faire?
      On ne fait pas notre show ici, on dit ce qu'on pense sur un sujet , on ne disserte pas pendant tout un commentaire sur une erreur de mot ou de virgule.
      Quand à mon vrai nom , certain(e)s le connaissent ( la preuve Euterpe a confirmé ma signature) . Mais le divulguer à des gens comme vous, merci j'ai déjà donné en "vrai", insultes, menaces et lettres anonymes. Je suis peut-être naïf ou délirant mais pas kamikaze.

      Supprimer
    4. Pauv' 'tit bonhomme, qui s'imagine avoir tant d'importance que des hordes de nazis vont fouiller les entrailles du net pour trouver son adresse et venir lui coller un taquet au bouc !

      La vérité, c'est que vous n'assumez rien du tout, comme tous les anonymes et les pseudonommés.

      Supprimer
    5. Encore un trait de votre "génie". C'est vrai je n'ai pas la notoriété d'un Didier Goux , je n'ai d'ailleurs jamais écrit aucun bouquin, je ne suis pas un "grand" bonhomme, je fais juste ma part, ce qui me semble juste, c'est tout.
      Mais vous qui avez grande connaissance de la nature humaine, vous qui passez votre temps à vous méfier de tout et de tout le monde, qui savez que la haine existe puisque vous l'avez écrit plus haut et que vous pratiquez d'ailleurs quelque peu, je suis quand même étonné que vous me répondiez ça.
      Cela dit, vous avez comme beaucoup l'art et la manière de détourner les sujets.
      Je vous ai raconté ( même pas à vous spécialement d'ailleurs) ce qui m'a amené à prendre cette position j'aimerais savoir ce qui vous gêne et ce que vous auriez fait à ma place. Vous auriez peut-être accusé votre fille d'avoir aguiché son violeur? Vous auriez nié les faits? Vous auriez continué à faire croire que tout cela c'est du délire, que les viols ne sont pas "l'oeuvre" des hommes? Que finalement tout cela est "normal" , que notre société est bien équilibrée, que les hommes ne dominent rien, que ce ne sont que des fantasmes féminins ?

      Supprimer
    6. Ah oui, d'accord, je comprends.
      Le Didi s'est vite débiné pour pas répondre à vos questions.
      En plus d'être le roi de la laideur, il est le führer de la lâcheté.
      Bref, la totale.

      Supprimer
    7. À quel moment, Monsieur Gégé, ai-je prétendu que le viol n'existait pas ? Ou bien, à quel autre moment ai-je prétendu qu'il s'agissait d'une chose anodine ?

      Mais il m'avait semblé, au départ, que le sujet était plutôt la prostitution…

      Supprimer
    8. Supposant que Gérard pourrait être trop écoeuré pour répondre, je le fais : entre violer contre de l'argent ou par la force, qu'est-ce qui est le plus dégueulasse ? Le flingue ou l'argent ? L'argent est une arme très persuasive quand on vous en prive pour vous niquer !
      Et puis surtout quand c'est un autre homme qui tient le flingue : le proxo.

      Supprimer
    9. Michetonner c'est comme bouffer la viande d'un animal qu'on n'a pas tué soi-même, d'ailleurs.

      Supprimer
    10. Ecoeuré n'est pas le mot quand on a l'habitude et surtout quand on n'attend rien en retour mais Didier Goux malgré ses grands talents d'écrivain ne sait pas déchiffrer ce que les autres lui disent.
      J'expliquais comment et pourquoi j'avais choisi un camp et aussi que j'avais rencontré des ex-prostituées cassées par la vie . Il suffisait de deviner pourquoi . Alors j'explique:A cause de salopards qui sous prétexte qu'ils payaient leur faisaient subir les pires sévisses et si elles ne "s'exécutaient pas" ( c'est le terme qu'elles employaient) c'est leur micheton qui leur filait une dérouillée.
      C'est ce qu'elles appelaient "leur société de sévisses" . Elles avaient le plus souvent une bien piètre opinion d'elles-mêmes et défendaient même certains maquereaux "gentils" ( syndrome de Stockholm bien connu dans ce "milieu" mafieux à 90%)
      Alors quand on pense que la prostitution c'est normal , que le "client" ne doit pas être pénalisé, je pense qu'on doit également estimer que finalement les hommes ont tous les droits et les femmes n'ont juste qu'à la fermer. C'est d'ailleurs le seul but de leur démarche que lui et ses sbires essaient de faire ici.

      Mais il a préféré remplacer les questions par d'autres. C'est un procédé bien connu pour détourner l'attention. Je ne suis pas un intellectuel comme il l'entend mais ça ne m'empêche pas de comprendre ses petits jeux , à savoir celui qui aura le dernier mot .
      Merci Euterpe, je pense aussi, comme c'est votre blog que le dernier mot vous revient.

      Supprimer
    11. À ce propos : avez-vous reçu le film où les salopards racontent avec délectation (comme autant de Didi qui se vante de son absence de honte) les sévisses qu'ils infligent à "leurs putes" ?
      C'est la réponse de Zéromacho aux 343 salauds. Il paraît que la vidéo circule mais je ne sais pas où.

      Supprimer
    12. Sur leur site il y avait bien ceci :
      "Nous répondrons également aux "343 salauds" par un spot vidéo qui montrera la violence des "clients" prostitueurs.
      Mise en ligne le 7 novembre à minuit !" , mais je n'ai rien reçu à ce jour. J'aimerais aussi le visionner.
      Mais j'ai trouvé ce lien:
      http://www.kisskissbankbank.com/spot-de-zeromacho

      Supprimer
  20. Bah non Goux c'est ta bouillie qui est indigeste et surtout qui pue la rance, on oppose souvent Eros à Thanatos (pulsion de vie vs pulsion de mort) amour/haine, construction, création/ destruction etc etc
    C'est comme les coquillettes, certainEs les préfèrent sans jambon

    RépondreSupprimer